3ème anniversaire/Déclaration d’Abidjan sur l’éradication de l’Apatridie d’ici 2024 : La déclaration conjointe de MM Sansan Kambilé et Askia Touré

Publié : 25/Fév/2018
Source: Fratmat.info

Cette déclaration faite le 25 février 2015 vise à trouver des solutions à la grande vulnérabilité́ des apatrides d’ici à 2024, à travers vingt-cinq mesures majeures…

PAR M. SANSAN KAMBILÉ, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme

et MOHAMED ASKIA TOURÉ, Représentant-Résident du Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés en Côte d’Ivoire

Aux termes de l’article 1er de la convention de 1954 relative au statut des apatrides, l’apatride est « une personne qu’aucun Etat ne considère comme son ressortissant par application de sa législation ». En d’autres termes, une personne dénuée de nationalité.

L’apatridie concerne un nombre de plus en plus croissant de personnes. A ces apatrides avérés, il convient d’ajouter les personnes à risque d’apatridie. Ces dernières ont techniquement une nationalité dont elles ne peuvent rapporter la preuve, faute de disposer d’acte administratif.

Lire la suite

Thèmes: Apatridie
Les régions: Afrique de l'Ouest, Cote d’Ivoire
An: 2018