A Madagascar, la controverse sur la nationalité française du président Andry Rajoelina vire à la crise de défiance

Published: 20/Juin/2023
Source: Le Monde

L’opposition dénonce une trahison du chef de l’Etat et envisage une procédure pour demander sa destitution à quatre mois du scrutin présidentiel.

Par Laurence Caramel

Andry Rajoelina peut-il encore être considéré comme le chef de l’Etat malgache au regard de la loi ? Peut-il être le « président français de la république de Madagascar », comme s’interrogeait La Tribune de Madagascar dans son édition du samedi 17 juin ? La question se pose depuis la divulgation, le 15 juin, de sa naturalisation française par un décret signé par le premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve le 19 novembre 2014. Selon plusieurs témoignages, cette nationalité lui avait été accordée en échange de son retrait – qui ne fut que temporaire – de la scène politique un an plus tôt, en 2013. Quatre ans après le coup d’Etat qui lui avait permis d’accéder à la tête de Madagascar, cela devait permettre au pays de tourner la page du régime de la transition.

Lire la suite: https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/06/20/a-madagascar-la-controverse-sur-la-nationalite-francaise-du-president-andry-rajoelina-vire-a-la-crise-de-defiance_6178406_3212.html

Themes: Double Nationalité, Nationalité des politiciens
Regions: Madagascar
Year: 2023