Communiqué de la 661ème réunion de la CPS sur la libre circulation des personnes et des des personnes et des biens et ses conséquences sur la paix et la sécurité en Afrique

Publié : 2/Mar/2017
Source: Conseil de paix et de sécurité (COPS) de l'Union africaine

Le Conseil de paix et de sécurité (COPS) de l’Union africaine (UA), en sa 661ème réunion tenue le 23 février 2017, au niveau ministériel, a adopté la décision qui suite sur la libre circulation des personnes et des biens et ses conséquences sur la paix et la sécurité en Afrique.

Le Conseil :

[…]

8.   Appelle les États membres, dans l’esprit de promouvoir la libre circulation des personnes et des biens sur le continent africain, à s’abstenir d’imposer des sanctions sévères pour les autres ressortissants africains qui ont séjourné dans leur pays au-delà de la période prévue dans les visas et à faciliter leur sortie vers des destinations de leur choix;

9.  Souligne l’importance d’accélérer le processus de délivrance d’un passeport africain à tous les chefs d’États et de Gouvernement, Ministres des Affaires étrangères, les membres du Comité des représentants permanents, les chefs d’organes de l’UA, les hauts dirigeants des Communautés économiques régionales et Mécanismes régionaux pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits (CER/MR) et leur personnel respectif. Dans le même contexte, le Conseil demande à la Commission de l’UA d’apporter l’appui technique aux États membres, afin de leur permettre de produire et de délivrer le passeport africain à leurs propres ressortissants;

Télécharger au site web de la COPS: http://www.peaceau.org/fr/article/communique-de-la-661eme-reunion-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens-et-ses-consequences-sur-la-paix-et-la-securite-en-afrique#sthash.sJficvRd.dpuf

Thèmes: Documents d'identité et passeports
Les régions: Pan Afrique
An: 2017