Congo/HCR : les deux parties veulent mettre un terme à l’apatridie

Publié : 24/Sep/2018
Source: Agence d'Information D'Afrique Centrale

Les administrateurs civils ont recommandé, le 24 septembre à Brazzaville, au terme de la séance de restitution de l’atelier sur le système d’enregistrement des naissances dans le département de la Likouala, de renforcer la sensibilisation de la population nationale ainsi que des réfugiés à l’importance des pièces d’état civil.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et les administrateurs civils se sont convenus pour la mise en place d’une plate-forme locale sur l’apatridie et mener une étude sur l’apatridie dans tout le pays. Ils ont également sollicité la mise en œuvre du plan d’actions du gouvernement relatif à la situation de la population installée dans les zones frontalières et à risques d’apatridie.

Lire la suite

Thèmes: Apatridie, Enregistrement des naissances
Les régions: Afrique centrale, République du Congo
An: 2018