CDE Observations finales: Djibouti, 2008

Publié : 7/Sep/2008
Source: Comité des droits de l’enfant

CRC/C/DJI/CO/2

Enregistrement des naissances

33.Le Comité se félicite des mesures prises pour améliorer le taux d’enregistrement des naissances, y compris la délivrance de certificats de naissance aux élèves de certaines écoles de la ville de Djibouti, la fourniture de moyens matériels améliorés et la formation de personnel. Toutefois, il note avec préoccupation qu’environ 10 % des enfants à Djibouti n’ont pas de certificat de naissance et qu’il s’agit principalement d’enfants non djiboutiens. Le Comité est également préoccupé par le fait que les efforts déployés par l’État partie pour améliorer l’enregistrement des naissances ne concerne que les enfants scolarisés dans un petit nombre d’établissements de la capitale et que, par conséquence, une partie importante de la population n’est pas touchée.

34. Le Comité recommande à l ’ État partie de poursuivre et d ’ intensifier ses efforts pour encourager l ’ enregistrement des naissances de tous les enfants, y compris les enfants vivant dans des régions reculées, les enfants des rues, les enfants réfugiés et les enfants non djiboutiens. Il encourage l ’ État partie à constituer des équipes d ’ enregistrement itinérantes pour atteindre les enfants des régions reculées et de mettre en place un dispositif d ’ enregistrement gratuit , y compris pour les enregistrements tardifs.

Télécharger: OHCHR website

Thèmes: Enregistrement des naissances, Pièces d'identité, Normes internationales
Les régions: Afrique de l'Est, Djibouti
An: 2008