Dossier: Problématique de l’état civil au Sénégal – Entre non déclaration des enfants à la naissance et récurrence du faux

Published: 19/Avr/2022
Source: Sud Quotidien (Dakar)

Par Seynabou BA

Malgré les efforts consentis par l’Etat et ses partenaires, le problème de l’état civil et sa fiabilité se pose avec acuité au Sénégal. Chaque année, des milliers d’enfants, et en particulier des élèves surtout candidats à différents examens et concours notamment l’Entrée en Sixième (6e) et le Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE), le Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) et même le Baccalauréat ratent leurs épreuves/tests, faute d’extrait/bulletin de naissance ou du fait de faux numéros. Entre non déclaration des enfants à la naissance, à cause de négligence ou ignorance de parents de l’importance de la pièce d’état civil qui est un droit et de l’éloignement (zone rurale) des centres d’enregistrement etc. et récurrence du faux, le mal est profond et le Sénégal continue de s’y embourber depuis l’indépendance. En plus du point de la situation à l’intérieur du pays (Matam, Saint-Louis et Sédhiou), des acteurs posent la problématique et le diagnostic.

«Nous avons effectivement des réalités qui sont les problèmes d’extrait. Ces réalités-là, nous les enregistrons ici parce qu’on a pas mal d’élèves que nous recevons à l’école et qui ne sont pas déclarés. Généralement, qu’est-ce qui se passe ? A l’arrivée, au moment de faire l’Entrée en 6e, ces élèves ont des problèmes pour passer leur examen. Généralement, l’autorité nous dit qu’il faut qu’ils se présentent. Donc ils se présentent comme ça. Mais, en réalité, tant que ces enfants n’ont pas de papier, il n’y a pas de légalité. Ils ne sont pas dans la légalité.» Ce témoignage de Cheikh Dieylani Diop, adjoint au directeur de l’école élémentaire de Yeumbeul 2, en pleine banlieue de Dakar, est une réalité partout au Sénégal où des milliers d’enfants, parmi lesquels des élèves, continuent de faire les frais de leur non déclaration à la naissance. S’ils ne bénéficient pas tout simplement de faux documents d’état civil quand leurs parents s’acquittent de ce devoir.

Lire la suite: https://www.seneplus.com/societe/entre-non-declaration-des-enfants-la-naissance-et-recurrence-du

Themes: Enregistrement des naissances
Regions: Sénégal
Year: 2022