L’Association Mission Cris d’Enfant de la Planète

Published: 18/Jan/2016

L’Association Mission Cris d’Enfant de la Planète (MCEP), est créée en 2004 et est reconnue officiellement par l’Etat togolais en 2006 sous le N°OO955 /MATD-SG-DAPOC-DOCA du 20 Septembre 2006.

Elle a pour but de contribuer à l’épanouissement social et le bien-être des enfants orphelins, démunis et de rues. Elle lutte contre l’esclavage et le trafic des enfants, le travail des enfants, et d’autres fléaux qui briment le droit des enfants. Elle promeut la citoyenneté active au sein de la population.

Elle appartient à plusieurs réseaux de renoms sur la plan national tel que le CACIT (Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo, la CNJ (Conseil National de la Jeunesse), ROPAC-TOGO (Réseau des organisations de Promotion des Actions Citoyennes au TOGO)…

Elle a eu à mener diverses activités au plan national et international. Elle a participé à toutes les étapes de la justice transitionnelle dans lequel notre pays s’est engagé depuis 2006 pour une réconciliation entre les togolais.

Pour l’Association Mission Cris d’Enfant de la Planète, la question de l’apatridie doit être pour tous les acteurs étatiques et non un sujet de préoccupation majeure si on veut apporter une solution durable au développement, à la paix, à la sécurité, au terrorisme et autres…C’est pourquoi elle initie des actions de sensibilisation à la citoyenneté active, aux valeurs civiques et à la participation citoyenne au développement de sa nation. Ceci ne pourrait avoir d’effet que si chaque enfant se sent attaché à une patrie par la possession d’une nationalité. C’est pourquoi l’association mène des actions de plaidoyer pour l’organisation des audiences foraines de délivrances des actes de naissance par l’administration publique et certaines ONG. Elle mène des activités de sensibilisation auprès des ménages pour les encourager à déclarer leurs enfants dans les délais légaux pour permettre à leurs enfants d’avoir leurs actes de naissance. Au Togo la question de l’apatridie existe bel et bien. Cela est aussi accentué par les mouvements migratoires marqués par l’installation d’autres ressortissants sur le territoire qui malheureusement n’avaient pas eux-mêmes la nationalité de leur pays d’origine. Depuis lors elle a contribué à la délivrance de plus de 2000 actes de naissances aux enfants dans les fermes et certains quartiers de Lomé la capitale. Le plaidoyer a amené l’Etat togolais à adopter une législation qui facilite effectivement l’accès à la nationalité aux étrangers.

Les autorités togolaises envisagent même de créer une commission interministérielle qui va mener une étude diagnostique sur l’apatridie sur toute l’étendue du territoire national avec l’assistance technique du HCR a déclaré en 2015 le ministre de la Justice d’alors.

Elle entend continuer ses actions de plaidoyer et de sensibilisation en vue de l’atteinte de ses objectifs en matière d’apatridie. Elle projette introduire un projet dans le but de faire une enquête sur la situation des non nationaux qui sont apatrides et d’inciter leur gouvernement à leur produire ce document.

ASSOCIATION MISSION CRIS D’ENFANT DE LA PLANETE (MCEP)

Siège: Immeuble CACIT à Hédzranawoé sur la route de l’aéroport.

Cel:(00228)91970295/98067636

Email: mcep2005@yahoo.fr

N°récépissé: N°OO955 /MATD-SG-DAPOC-DOCA du 20/09/06

Themes: 
Regions: Togo
Year: