RDC : L’identification de la population aura lieu avant la tenue des élections (Sama Lukonde)

Published: 15/Fév/2022
Source: Politico.cd

Au cours d’un déjeuner de presse avec les professionnels des médias, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a tenu à lever l’équivoque entre le recensement voulu pour avoir un fichier d’identité national et permettre à la population d’avoir une carte d’identité et l’enrôlement des électeurs en vue de l’organisation des élections.

D’entre de jeu, le chef du gouvernement a précisé qu’il s’agit de deux opérations tout à fait « distinctes qui ne vont pas se chevaucher ».

« Parce que depuis 1984 jusqu’aujourd’hui, il n’y a jamais eu d’identification de la population. C’est une action que le premier ministre entend entreprendre sans pour autant retarder l’organisation des élections. Il est clair, pour nous, qu’il faut que nous puissions nous assurer de revenir dans la norme », a expliqué Sama Lukonde qui rassure qu’« en 2023, nous irons aux élections avec la carte d’électeur ».

D’après lui, l’identification de la population ne va nullement empiéter sur la tenue des élections dans le délai constitutionnel.

« Nous voulons rester le plus prudents possible et ainsi garantir le processus électoral de 2023. Mais cela n’empêche qu’on puisse constituer le fichier national d’identification. Nous estimons que c’est important que nous puissions également commencer ce processus vers la carte d’identité », a-t-il déclaré.

Sama Lukonde a ainsi révélé que l’option de la mutualisation entre la commission électorale nationale indépendante (CENI) et l’office national d’identification de la population (ONIP) pour cette fin a déjà été levée et le décret adopté en conseil des ministres.

« La CENI peut y contribuer à côté de l’Office national d’identification de la population (ONIP) sans pour autant que chaque organe perde son autonomie », a souligné Sama Lukonde.

Toutefois, insiste le chef du gouvernement, « il est nécessaire d’assurer, surtout pour la CENI qui a des délais plus contraignants, que ces opérations ne puissent pas l’empêcher d’atteindre ses objectifs » car, clame t-il « toute la volonté du gouvernement, c’est d’aller vers un processus (électoral) apaisé qui a la confiance de tous ».

Lors de la trente-neuvième réunion du conseil des ministres tenue le vendredi 4 janvier 2022, le gouvernement avait levé l’option d’organiser l’identification et l’enrôlement des électeurs, l’identification de la population et du recensement général de la population et de l’habitat, au même moment.

Alors qu’il présentait le projet de budget 2022 à l’assemblée nationale en novembre 2021, le premier ministre Sama Lukonde avait révélé qu’une somme de 125 millions de dollars est réservée aux opérations de recensement et identifications de la population.

Carmel NDEO

Lire article: https://www.politico.cd/encontinu/2022/02/15/rdc-lidentification-de-la-population-aura-lieu-avant-la-tenue-des-elections-sama-lukonde.html/104214/

Themes: Cartes d’identité et passeports, Inscription aux listes électorales
Regions: République Démocratique du Congo
Year: 2022