Afrique du Nord

La région de l’Afrique du Nord reconnue par l’Union africaine comprend tous les Etats riverains de la Méditerranée, ainsi que la Mauritanie. En janvier 2017, le Maroc s’est réuni au bloc suivant son réadmission a l’UA, après 33 d’absence depuis son retrait pour protester contre la reconnaissance par  l’UA de la République arabe sahraouie démocratique (Sahara occidental).

L’héritage arabe et musulman commun a façonné la plupart des lois sur la nationalité, de même que l’influence française au Maroc, en Tunisie, en Algérie et en Mauritanie. Beaucoup de lois prévoient un accès plus facile à la nationalité pour les personnes qui sont musulmanes et parlent l’arabe. Cependant, la région d’Afrique du Nord a connu un mouvement beaucoup plus fort vers l’égalité de genre dans la transmission de la nationalité, que le Moyen-Orient.

Le statut contesté du Sahara occidental et de la Palestine créer deux des groupes les plus à risque d’apatridie dans la région, avec une population importante de Palestiniens apatrides, en particulier en Egypte; et des réfugiés du Sahara occidental en Algérie dont la nationalité sahraouie n’est reconnue au niveau international que par quelques États.

Un certain nombre de groupes nomades sahariens parlant des langues liées au Berbère (Tamasheq) ont eu des difficultés à obtenir la reconnaissance de leur nationalité ; une situation qui a été exacerbée par l’effondrement de l’ordre en Libye.

Ressources clés

 

Les pays