Angola

En Angola, la nationalité est régie par la Lei da nacionalidade de 2016, qui prévoit l’égalité de la transmission de la nationalité à leurs enfants par les deux parents, l’attribution de la nationalité à tout enfant né de parents inconnus, et l’acquisition de la nationalité pour tout enfant né sur le territoire qui serait autrement apatride ou dont les parents sont de nationalité inconnue.

Le document clé pour prouver la nationalité angolaise est la cédula pessoal. En 2007, l’UNHCR a facilité la réintégration des rapatriés angolais en fournissant des cédulas pessoais angolais, ce qui leur permettait également d’obtenir des services de base et la reconnaissance en tant que ressortissants.

En examinant la situation en Angola, le Comité des droits de l’enfant a demandé en 2004 que  l’enregistrement des naissances soit facilité et rendu gratuit pour tous les enfants nés dans le pays.

 

Ressources clés