Maroc

Au Maroc, la nationalité est régie par le code de la nationalité marocaine, adopté pour la première fois en 1958 et modifié dernièrement en 2007 pour permettre aux femmes de transmettre leur nationalité à leurs enfants sur un pied d’égalité que les hommes. Cela a permis aux enfants de femmes ayant contracté des mariages mixtes d’accéder à la nationalité (voir Le Nouveau Code Marocain de Nationalité et Son Impact Sur les Enfants Issus de Mariage Mixte.)

Le Comité des Nations Unies des droits de l’enfant a salué la nouvelle loi sur l’enregistrement des naissances au Maroc, mais a exhorté le pays à améliorer ses procédures d’enregistrement des naissances pour garantir que 100% des naissances sont enregistrées.

Le territoire contesté du Sahara occidental ou République arabe sahraouie démocratique, que le Maroc revendique comme une partie de son propre pays, reste un grand sujet de préoccupation. Certains Sahraouis rejettent la nationalité marocaine ; d’autres militants ont eu leurs passeports marocains confisqués.