SPECIAL: Qui peut gagner des millions en vendant des passeports en Afrique ?

Publié : 22/Déc/2017
Source: Reuters

Par David Lewis, Philippe Engels

[Version francaise du 10 janvier 2018]

MORONI, Iles Comores/BRUXELLES – Ambassadeur itinérant pour les îles des Comores, accompagnateur à deux reprises de la délégation du pays à l’assemblée générale des Nations Unies, détenteur de trois passeports diplomatiques des Comores… Albert Karaziwan est un homme important pour ce petit archipel, situé au large de la côte est de l’Afrique. Même s’il n’y habite pas.

Ce n’est pas un homme politique, ni un diplomate professionnel, pas même un natif des Comores. Albert Karaziwan est un homme d’affaires né en Syrie, citoyen belge, et dont l’entreprise, Semlex Group, a produit des passeports et d’autres documents d’identité pour les Comores et une douzaine d’autres pays africains.

Reuters a pu prendre connaissance de certains courriels, documents officiels et contrats signés par Semlex. Ils révèlent qu’Albert Karaziwan a utilisé ses relations politiques pour faire des affaires aux Comores et dans d’autres pays africains, parfois sans passer par des procédures d’appel d’offre et quelques fois en effectuant des paiements à des intermédiaires.

Lire la suite: https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN1EZ0UO-OFRTP

Thèmes: Apatridie, Cartes d’identité et passeports, Naturalisation et le mariage
Les régions: Pan Afrique, Comores
An: 2017