Double nationalité

Bien que le droit international en matière de droits de l’homme laisse l’autorisation d’avoir également une autre nationalité à la discrétion des Etats, de plus en plus de pays, aussi bien à l’échelle internationale qu’en Afrique, permettent la double (ou multiple) nationalité. Une grande majorité des pays africains autorisent  désormais la double nationalité à la fois pour les citoyens d’origine et pour les citoyens naturalisés. Dans certains pays, comme l’Afrique du Sud, il faut obtenir l’autorisation du gouvernement.

Ressources clés

 

"Inviter et encourager la participation effective des Africains de la diaspora, en tant que partie importante de notre continent, à la construction de l’Union africaine"

Protocole sur les amendements à l'Acte constitutif de l'Union africaine 2003