Un enfant âgé de moins de cinq ans sur trois n’a pas d’existence officielle, s’alarme l’UNICEF

Published: 1/Dec/2013
Source: UNICEF

À l’occasion de son 67ème anniversaire, observé mercredi, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) publie un nouveau rapport qui révèle que les naissances de près de 230 millions d’enfants, soit environ un enfant de moins de cinq ans sur trois dans le monde, n’ont jamais été enregistrées.

« L’enregistrement des naissances est plus qu’un simple droit. C’est ainsi que la société reconnaît l’identité et l’existence de chaque enfant », a souligné la Directrice générale adjointe de l’UNICEF, Geeta Rao Gupta. « L’enregistrement est également primordial pour garantir que les enfants ne seront pas oubliés, privés de leurs droits ou mis à l’écart des progrès de leur nation. »

Intitulé « Droit de chaque enfant à sa naissance : inégalités et tendances dans l’enregistrement des naissances », ce nouveau rapport présente les données et évaluations les plus récentes au sujet de l’enregistrement des naissances dans 161 pays.

Environ 60% seulement de tous les bébés nés en 2012 dans le monde ont été enregistrés à la naissance. Les taux varient fortement entre les régions, les niveaux les plus bas d’enregistrement des naissances étant observés en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Les 10 pays affichant les plus bas niveaux d’enregistrement des naissances sont la Somalie (3%), le Libéria (4%), l’Éthiopie (7%), la Zambie (14%), le Tchad (16%), la République-Unie de Tanzanie (16%), le Yémen (17%), la Guinée-Bissau (24%), le Pakistan (27%) et la République démocratique du Congo (28%)

Lire la suite.

Themes: Identity Documents, Birth Registration
Regions: Central Africa, Chad, Democratic Republic of Congo, East Africa, Ethiopia, Tanzania, International, Zambia, Guinea-Bissau, Liberia
Year: 2013