Comores: De la citoyenneté économique au … terrorisme

Published: 19/Nov/2014
Source: Imaz Press Réunion

Philippe Le Claire pour Imaz Press Réunion

Au-delà du réel problème humanitaire qui fait du bras de mer entre Anjouan et Mayotte un vaste cimetière marin, se posent de sérieux défis en termes de sécurité du territoire. Les frontières comoriennes entre l’Afrique de l’Est et les Comores, les Comores et Mayotte sont de véritables passoires.

L’Etat comorien, quand bien même il le souhaiterait, est dans l’incapacité totale de contrôler ses eaux territoriales.Et il n’existe pas d’accord bilatéral de coopération en matière de sécurité intérieure. Si le 21 juin 2013, à Paris, les chefs d’État français et comorien ont signé un Document Cadre de Partenariat relatif à la coopération dans le domaine de la sécurité intérieure, la lutte contre le trafic des êtres humains et l’immigration illégale, l’essai qui n’a pas été transformé lors du récent sommet des chefs d’Etat de la COI, lors duquel la partie comorienne s’est opposée à la mise en œuvre d’un projet d’échanges d’informations en matière de sécurité…

[…]

“En effet, le pays, dès 1997, a perdu le contrôle réel de l’émission de passeports. Ces pièces d’identité étant distribuées a l’étranger moyennant finance ».

Lire la suite au site web de Imaz Press Réunion.

Themes: Naturalisation et le mariage
Regions: Comores
Year: 2015