Gabon : Ali Bongo est-il bien le fils d’Omar ?

Published: 26/Mai/2015
Source: Le Monde

A l’origine de la controverse qui dure depuis des mois à Libreville, le livre (paru en octobre 2014) du journaliste français Pierre Péan, Nouvelles affaires africaines, selon lequel M. Bongo aurait falsifié son acte de naissance et serait en fait un enfant nigérian adopté pendant la guerre du Biafra, à la fin des années 1960 ; ce que la présidence — qui a porté plainte contre le journaliste — réfute.

Or, l’article 10 de la Constitution stipule qu’il faut être né gabonais pour briguer la présidence, le prochain scrutin présidentiel étant prévu en 2016. Un argument aussitôt brandi par l’opposition pour demander au président, élu après le décès de son père, de prouver qu’il est bien le fils biologique d’Omar Bongo Ondimba, faute de quoi il serait inéligible à la présidentielle.

Le feuilleton s’est poursuivi depuis : après une plainte de l’opposition — rejetée par la justice gabonaise à la fin de 2014 — accusant le chef de l’Etat d’avoir présenté « un faux » acte de naissance lors de son élection en 2009, une fille du défunt président compte désormais saisir la justice française pour réclamer l’acte intégral, dans le cadre d’un conflit de succession autour de l’héritage familial.

En savoir plus ici.

Themes: Nationalité des politiciens
Regions: Gabon
Year: 2015