L’obtention de certificat de Nationalité : un parcours de combattant pour les Togolais

Published: 11/Août/2015
Source: Ici Lomé

L’obtention du Certificat de Nationalité, document de base pour tout citoyen, reste encore un parcours de combattant au Togo. La situation paraît difficile pour beaucoup de citoyens.

Pour acquérir le certificat de la nationalité, il faut passer par des procédures qui ne sont pas du tout aisées : de l’étape du dépôt, (collecte du dossier), de l’enregistrement (le paiement de la quittance), jusqu’à la production, tout semble compliqué.

De longues procédures qui rendent fatiguant le parcours pour les candidats qui postulent à ce document, surtout ceux de l’intérieur du pays.

Pour les services en charge de l’établissement de la Nationalité, ce document est important et demande plus de travail et d’attention. De plus, la majorité des difficultés sont d’ordre technique.

« Lorsque nous avons pris le règne de ce service, le délai de production était de deux mois. Nous l’avons ramené à un mois. Les autres difficultés ne sont pas forcément liées au délai, c’est plutôt d’ordre technique », a indiqué Mme Kobouya Tchandja, responsable de la Direction du Sceau de la Nationalité et de l’identité civile.

Elle reconnaît tout de même l’importance de ce document dans la vie des citoyens. « Le certificat de nationalité est la pièce de base, il faut l’obtenir d’abord avant d’obtenir la carte d’identité ou un passeport. C’est lourd au niveau de la nationalité et actuellement c’est beaucoup d’efforts que nous faisons pour tenir dans le délai d’un mois », a-t-elle expliqué.

L’autre préoccupation des Togolais est le business qui se fait autour de l’obtention de ce certificat. En effet, des individus véreux ont fait de l’obtention de cette pièce leur gagne-pain et proposent leur service à des prix souvent exorbitant aux citoyens. Bien que les responsables aient conscience de ce phénomène et font des efforts pour le combattre, le mal persiste.

« C’est tout un business qui se fait autour de l’obtention la Nationalité. Depuis, la situation ne s’améliore pas. Moi j’en ai été victime. L’Etat a fixé le prix à 5 000 F, mais si tu n’es pas vigilant, il y a des gens au niveau de la direction qui profitent pour escroquer les demandeurs. Ils proposent leur service pour obtenir rapidement le certificat, et ceci, contre des contrepartie », a confié José.

R.Av

http://www.icilome.com/articles/?idnews=810721

Themes: Cartes d’identité et passeports
Regions: Togo
Year: 2015