Guinée-Bissau

En Guinée-Bissau, la nationalité est régie par le code de la nationalité, dit Lei No.6/2010 da nacionalidade. Ce code a modifié la législation de 1992, offrant des protections plus fortes contre la perte de la nationalité guinéenne et autorisant pour la première fois la double nationalité. La Guinée- Bissau prévoit l’égalité de droits entre les hommes et les femmes dans la transmission de la nationalité depuis son indépendance en 1976 et également des protections contre l’apatridie pour les enfants nés ou trouvés sur le territoire de la Guinée- Bissau.

En 2013, le Comité des Nations Unies des droits de l’enfant a exprimé sa vive préoccupation en raison de la chute du taux d’enregistrement des naissances entre 2006 et 2010, qui se situe à seulement un quart des naissances, et a recommandé des mesures de réforme législatifs et administratifs afin de reduire la risque de l’apatridie.